Des produits bio/naturels pour mes cheveux : oui, mais où ?

Lundi dernier, la célèbre association UFC Que Choisir (Union Fédérale des Consommateurs, la plus ancienne asso de consommateurs en Europe créée en 1951 !) a jeté un gros pavé dans la mare en révélant une liste de 185 produits cosmétiques du quotidien contenant des « substances préoccupantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien ».

Dentifrices, shampoing, déodorants, crèmes visage, après-rasages… Tout y passe, et tant mieux ! Avant de vous orienter vers de meilleurs produits capillaires, je voudrais revenir sur cette étude.

Je dois dire que j’étais RAVIE qu’une nouvelle enquête de ce type sorte enfin, qui plus est avec des produits pour bébés, qui semblent davantage choquer les consommateurs que des produits lambdas. A vrai dire, dès que ça concerne les enfants, les gens se sentent tout de suite plus concernés ou plus outrés, et ça peut se comprendre. Je pense qu’on ne peut pas leur jeter la pierre. Mes propres parents ont toujours consommé sans vraiment se poser de questions. Ce n’est que depuis quelques temps qu’ils s’interrogent davantage, comme de plus en plus de monde je pense !

Ce qui m’énerve le plus, c’est que les grands groupes sont si puissants qu’une omerta totale règne autour de leurs pratiques (même si on avance un peu plus chaque jour). On ne dit rien, on laisse faire, on leur donne une tribune de premier choix à travers des publicités et tout est normal. Mais non, ce n’est pas normal !

Une prise de conscience

J’ai l’impression très nette qu’une vraie prise de conscience est en train d’émerger, d’une manière générale, chez les consommateurs. Ces derniers prennent de plus en plus conscience qu’il est temps de se pencher davantage sur ce qu’on leur vend, qu’il s’agisse de ce qu’ils ingèrent ou de ce qu’ils se mettent sur la peau ou les cheveux…

Cela va peut-être vous sembler exagéré ou infondé, mais j’ai l’intime conviction que la multiplication des cancers n’est pas un hasard, et qu’on peut clairement la relier à tous les produits toxiques que l’on mange ou que l’on s’applique sur la peau. Le tabac, l’alcool et le manque d’activité n’aident pas non plus, ça ne fait aucun doute, mais quand on dit « c’est fou, il ne fumait pas, ne buvait quasiment jamais, faisait beaucoup de sport, et il est mort d’un cancer terrible… ». Alors, de quel côté doit-on regarder ?… Je pense que notre alimentation et nos produits du quotidien sont clairement en cause, et que l’on ne doit pas prendre tout ça à la légère.

Depuis que j’ai vu mon grand-père souffrir atrocement d’un cancer qui a fini par l’emporter, j’ai été profondément marquée. Qui a envie de vivre ça ? De voir ses proches souffrir, de finir comme ça ? Je sais que les cancers dépendent de plein de facteurs et qu’il n’y a pas de règles, que n’importe qui peut être touché, même en ayant la vie la plus saine du monde. Mais si l’on peut limiter les risques, pourquoi s’en priver ? Si j’ai les moyens de changer mon quotidien et vivre mieux, je compte bien en profiter et ainsi me sentir plus tranquille. Cela ne changera peut-être rien, ce sera peut-être inutile, mais au moins, je me sentirai mieux et plus en accord avec la façon dont j’ai envie de vivre.

Le bio devrait être plus accessible !

Je ne suis pas encore totalement passée au « tout bio » ou « tout naturel » chez moi. Déjà parce que cela a sensiblement un coût, les gens qui disent le contraire doivent avoir de sacrés tuyaux pour dénicher de supers produits naturels pas trop chers car personnellement, tout ce que j’achète de « sain », en nourriture ou cosmétique, est forcément plus cher que ce que j’achetais avant. Cela a un coût, et je trouve vraiment dommage que nous n’ayons pas accès à des produits bio moins chers. Il en existe certains, mais majoritairement, ils restent plus chers que les autres.

Vous n’avez qu’à faire un tour au Monoprix par exemple, pour constater l’écart de prix. Des œufs bio, des pâtes bio, du thé bio ou que sais-je encore : ils sont tous nettement plus chers que les autres. Alors j’imagine bien qu’en cherchant à fond, on peut certainement trouver ailleurs, mais quand on travaille ou qu’on a des enfants, a-t-on le temps de trouver du bio moins cher qu’au supermarché en bas de chez soi ? J’en doute fort…

Chez Naturalia, je n’en parle même pas, les prix sont souvent bien trop élevés, je trouve même ça scandaleux… J’ai vu des écarts de prix totalement dingues entre un produit cosmétique vendu chez eux, et le même vendu dans une parapharmacie à prix bien moins élevés. C’est dommage car cela n’encourage vraiment pas les consommateurs à changer leurs habitudes alors que c’est tout le contraire qui devrait être en place. A croire que tout ce qui peut freiner la vente des grands groupes, qui exercent leur suprématie partout (on peut dire lobby, oui) n’est pas bien vu… et encore moins encouragé.

Tout cela me désole et me met en colère, car je trouve cela hallucinant. Le ministère de la Santé fait l’autruche, les médias commencent tout juste à produire plus d’enquêtes sur le problème (il était temps !), et seules des associations « couillues » (pardonnez-moi l’expression) comme UFC-Que choisir ont le courage de dénoncer les pratiques des grandes marques. BRAVO à eux, je leur tire vraiment mon chapeau, et j’espère que d’autres études du même genre sortiront !

Où trouver des produits fiables pour mes cheveux ?

Je profite, du coup, de cette étude fraîchement sortie pour orienter votre choix vers des produits capillaires plus sains, à la fois pour vous-mêmes, pour votre famille, mais aussi pour l’environnement. J’axe sur les produits capillaires, puisque ce blog est consacré aux cheveux, mais bien entendu je vous encourage vivement à vous renseigner sur tous les autres produits du quotidien !

J’entends souvent : « Oui mais les shampoings bio ça mousse pas » (faux), « Oui mais le bio c’est un effet de mode » (mh, j’appellerais plutôt ça une « évolution » !), « Oui mais des shampoings bio en supermarché on n’en trouve pas » (bon là oui, c’est vrai que c’est compliqué -encore une fois, merci les grands groupes tout puissants qui ne nous laissent pas d’alternatives !- à part Cattier je n’ai vu aucun shampoing naturel dans mon Monop…).

Je pense qu’il faut malheureusement aller plus loin que ça. Et c’est pareil pour tout ! On retourne ciel et terre pour trouver des vacances moins chères, avec des bons plans sur Internet, des vols moins chers, du Airbnb en veux-tu en voilà pour se loger à moindre prix. On commande sur ebay ou Le bon coin pour payer ses meubles moins chers, on scrute les ventes privées, les vides-greniers ou autres vide- dressing pour trouver des perles rares peu coûteuses. Tout ce temps, cette énergie et cette lutte, ne pourraient-on pas les mettre également au service de notre santé ?

Pour nos cheveux, il suffit de se renseigner sur les bonnes marques, celles à qui l’on peut faire confiance les yeux fermés car leur composition (bio ou d’origine naturelle, certains n’ont pas toujours de label mais n’en sont pas moins ultra fiables !) est irréprochable, et il y en a beaucoup !

► Les marques fiables

Pour cela, je suis assez fan des marques allemandes dont la fiabilité est reconnue, comme Lavera ou Santé Naturkosmetik. Mais nos marques françaises n’ont rien à leur envier tant au niveau de la qualité que de l’efficacité. Je pense notamment à la Maison Berthe Guilhem, Propolia ou Les Délices d’Azylis dont je vous prépare une revue ! (et bien sûr pour les soins sans rinçage, mes deux chouchous : DeNovo et Antonin .B !).

(Dans d’autres domaines, voici d’autres marques à qui vous pouvez faire confiance > pour le maquillage : Avril, Lily Lolo, Boho ou Couleur Caramel, pour la peau : oOlution ou Sanoflore, pour le gel douche : Cattier ou Weleda, pour le dentifrice : Lavera, etc.)

Pour ce qui est de l’efficacité, le problème est le même que pour le conventionnel (les ingrédients nocifs en moins). On peut tester 5 choses pas terribles puis tomber sur LE produit génial. Il faut tester pour trouver ce qui nous convient le mieux, à moins d’avoir des coups de chance !

► Les blogs à consulter

Personnellement, ce sont les blogs qui m’ont aidée à bien orienter mes choix. Pauline, du blog Les Cheveux de Mini, est devenue une experte du soin des cheveux au naturel. Elle a notamment listé ses 120 meilleures marques de soins capillaires. Une petite bible bien pratique quand on ne sait pas vers quoi se diriger !

D’autres blogs green vous seront également très utiles, je pense notamment à ceux de Naturellement Lyla, Edelweiss Haircare, Peau Neuve, Parenthèse TutorielsSabrina Mkp ou encore Shaker Maker. En plus d’être hyper documentés, intéressants et très beaux à parcourir, ces blogs vous permettront de faire des découvertes auxquelles vous n’auriez même pas pensé. Le gros bonus, c’est que leurs créatrices sont adorables, mais vraiment. ♥ Je les suis toutes sur leurs réseaux sociaux, notamment Instagram, et elles se montrent très disponibles, gentilles et drôles. Un vrai plaisir de partager avec elles. 🙂

► Les boutiques utiles

Côté boutiques, là encore, vous pourrez trouver votre bonheur dans des magasins bios comme La vie claire, Biocoop ou Naturalia, mais n’hésitez pas à comparer les prix avec ceux que vous pourrez trouver sur Internet… On se fait quand même pas mal avoir en magasin côté tarifs, qu’on se le dise ! (après quand on veut le produit tout de suite ou qu’on n’aime pas forcément commander sur Internet, on fait avec).

Sur le Web, je vous recommande notamment ces excellentes boutiques à qui vous pouvez vraiment faire confiance :
● Aromazone
● Madame Tignasse
● Ecocentric
● Mondebio
● Mon corner b
● Greenweez
● Au coeur des racines

A ce lien, l’UFC-Que choisir propose des fiches récapitulatives des molécules toxiques. Je vous conseille également d’avoir toujours sur vous cette carte-repère des molécules toxiques :carte repère UFC Que choisir

J’espère que ce petit récapitulatif vous aura permis d’y voir plus clair, si vous avez un doute sur un produit, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous aider !

N’oubliez pas également, en cas de doute, de taper les trois premières lettres de l’ingrédient sur le site : www.laveritesurlescosmetiques.com. Ce dernier est idéal pour savoir si un ingrédient est recommandé ou non.

Merci de m’avoir lue, je vous embrasse et vous dis à très vite pour un prochain article consacré au test des produits Les Délices d’Azylis ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
3 Comments
  • Nathalie
    février 25, 2016

    Coucou Lau’ !

    C’est un très bon article, comme toujours 🙂 je pense comme toi, il y a de plus en plus de prise de conscience sur nos habitudes, qu’elles soient alimentaires, hygiéniques, etc… Mais beaucoup de travail doit encore être fait et il faut dire que les dirigeants n’aident pas.
    Pour moi, le naturel est achevé pour mes cheveux, mais pas pour le reste. Côté alimentaire, j’essaie de manger sainement, sans excès.
    J’adore le site Aromaszone !
    Et les sites proposés pour mieux connaître les ingrédients nocifs sont parfaits !

    Bises !

  • Karima
    mars 15, 2016

    Bonjour Lauren,
    Pourrais tu me dire par hasard quel déodorant naturel bio et efficace je pourrais utiliser. Je me suis mise au naturel depuis 6 mois pour mes cheveux en suivant les conseils de les cheveux de mini, et maintenant avec toi également depuis l’ouverture de ton blog, vos articles sont très intéressants et se complètent, merci encore et bonne continuation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *