Masque maison 3 en 1 : anti-chute, hydratant et nourrissant

Me revoilà avec un masque trois en un, à la fois anti-chute, hydratant et nourrissant. Pour ce faire, j’ai choisi d’appliquer des ingrédients différents en racines et sur les longueurs.

Vous pouvez bien sûr tout mélanger mais si comme moi, votre but est plutôt de cibler vos besoins, je vous conseille plutôt de dissocier vos mélanges. 🙂

En racines, l’idée était de stimuler la pousse et enrayer la chute liée au changement de saison (en effet, si vos cheveux tombent au début de l’automne et au début du printemps, pas de panique, c’est normal ! Cela finit par se calmer), tandis que sur les longueurs, je souhaitais hydrater tout en renforçant le cheveu avec une poudre ayurvédique, en l’occurrence ici, le Kachur Sugandhi. Cette poudre est utilisée pour « fortifier, embellir et stimuler la pousse des cheveux ». Elle ne fonce pas les cheveux clairs, argument qui me plaisait bien car en ce moment je cherche plus à éclaircir qu’à foncer !

Vous pouvez également utiliser la poudre de Kapoor Kachli, réputée pour « rendre les cheveux plus épais et brillants, et stimuler leur pousse ». J’en ai dans mes placards donc la prochaine fois je pense que je miserai plus sur celle-ci, car j’étais un petit peu déçue côté brillance par l’autre.

Cocktail anti-chute en racines

Pour mes racines, comme je l’expliquais, j’avais envie de stimuler un peu la pousse (un peu ralentie ces derniers temps) et par la même occasion, stopper la chute (plus importante en ce changement de saison). Mon choix s’est donc porté sur les huiles végétales de moutarde et de ricin, renforcées par l’action tonifiante des huiles essentielles de Bay St Thomas et menthe poivrée (n’oubliez pas qu’elles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes). Un cocktail détonnant censé agir sur les problématiques évoquées (on dirait une conférence, ça devient trop sérieux tout ça !…).

huile de moutarde, huile de ricin

Hum bref, j’ai donc misé sur l’huile de moutarde, fraîchement débarquée chez Aromazone, qui promet de « favoriser la pousse des cheveux et lutter contre leur chute ». Très appréciée sur la blogosphère actuellement, elle connaît déjà son petit succès en Inde et au Maghreb. Il ne m’en fallait pas plus pour craquer ! 😉

J’aurais pu l’utiliser seule, mais j’avais envie de mettre le paquet pour ce masque maison. Je me suis donc tournée vers une huile très réputée pour le soin des cheveux : la formidable huile de ricin. Il est conseillé de l’associer à une huile plus fluide en raison de son côté très « visqueux » et peu agréable à appliquer. Il est vrai que cette huile très épaisse n’est pas idéale pour un bain d’huile car on a l’impression de se mettre de la colle dans les cheveux… Couplée à l’huile de moutarde, bien plus légère, c’était donc le combo parfait. J’ai mis environ 3 cuillères à soupe d’huile de moutarde pour 1 cuillère à soupe d’huile de ricin, puis j’ai ajouté environ 15 gouttes d’huiles essentielle de menthe poivrée et 15 de Bay st Thomas, toutes deux réputées pour stimuler la pousse !

huile de moutarde

Pour l’application, j’ai tout simplement appliqué raie par raie en racines à l’aide d’un peigne à pic. Très pratique pour bien séparer la chevelure ! J’ai ensuite appliqué plus grossièrement la fin du mélange à l’arrière de ma tête puis j’ai massé, massé, massé… Le massage est très important si vous souhaitez amplifier au maximum les bienfaits anti-chute et activateurs de pousse de votre masque !

Hydratation et gainage des longueurs

Vous connaissez mon amour pour la crème de coco… ♥ Cette fois-ci, je me suis dit que plutôt que d’opter pour de l’eau ou de l’hydrolat pour le mélange de ma poudre, il serait peut-être plus judicieux de dégainer le lait de coco. Ses propriétés hydratantes en font un bel allié des chevelures déshydratées, et son pouvoir dégorgeant sur les colorations était parfait dans le cas présent, puisqu’à l’approche de l’été, j’ai envie d’un marron plus clair ! De plus, je ne suis pas trop pour l’accumulation des couches de henné sur le cheveu… Le henné de temps en temps, ok, mais trop souvent sur mes cheveux fins, je ne suis pas fan…

lait de coco, huile de coco, poudre de kachur sugandhi

D’ailleurs, sachez que si vous faites des hennés régulièrement, ces derniers vont foncer progressivement la couleur de vos cheveux, et il est ensuite assez difficile de revenir en arrière pour éclaircir… (pour en savoir plus, je vous conseille cet excellent article de Mini sur les inconvénients du henné). C’est la raison pour laquelle, par souci de prudence, je fais des colorations végétales tous les 4 à 6 mois uniquement, entrecoupées de soins dégorgeants à base d’argile et lait (ou crème) de coco. Ainsi, je ne m’éloigne pas trop de ma couleur naturelle et je peux « laisser vivre » mes cheveux sans être obligée de retourner chez le coiffeur trop souvent… Bon cela est bien sûr valable maintenant, mais ne le sera pas quand les cheveux blancs seront trop nombreux !…

Pour sceller l’hydratation, j’ai misé sur l’huile de coco dans ma préparation spéciale longueurs. L’huile de coco, très fine et riche en acide laurique, est l’huile qui pénètre le mieux la fibre capillaire. Elle est particulièrement appréciée des cheveux abîmés, très secs, colorés chimiquement, bref, des cheveux qui ont souffert !… On sait bien qu’un cheveu trop abîmé est un cheveu à couper, mais si vous voulez redonner un minimum d’allure à vos cheveux malmenés avant la coupe fatidique, cette huile est vraiment celle qu’il vous faut. Pour ce masque, je n’en avais pas spécialement besoin mais j’avais envie d’incorporer tout de même une cuillère à soupe d’huile végétale. Cependant, je pense qu’elle n’était pas indispensable car actuellement, mes cheveux ont davantage besoin d’hydratation que de nutrition !

poudre de kachur sugandhi et lait de coco

Je commence donc par bien agiter mon lait de coco (en conserve, cette fois) avant de le verser sur ma poudre de Kachur Sugandhi (j’en ai mis environ 4 cuillères à soupe pour ma longueur, mais c’est vraiment fait au pifomètre total !), et je mélange au fur et à mesure. La pâte doit être bien homogène, ni trop épaisse, ni trop liquide. J’ajoute ensuite ma cuillère à soupe d’huile de coco.

huile de coco

J’aurais pu la chauffer avant, mais j’ai préférer opter pour une autre méthode ! Pour que mon mélange soit bien chaud à l’application, j’ai fait couler de l’eau chaude dans mon lavabo puis j’ai laissé flotter mon bol dedans. Bon, du coup, ma pâte était assez liquide, mais l’avantage était que la préparation était bien chaude et qu’appliquée sur mes longueurs, les écailles étaient bien ouvertes pour recevoir tous les bienfaits de ce soin !

mélange dans l'eau chaude

J’ai recouvert ma tête de cellophane pour maintenir le tout au chaud. C’est là que les choses se sont corsées (tout ne se passe pas toujours parfaitement dans les essais de masques lol…). L’huile de moutarde, bien que couplée à l’huile de ricin, a commencé à me couler gentiment le long du visage, et même dans les yeux… Alors autant vous dire que la moutarde, ça pique, et que j’ai senti la catastrophe arriver !… J’ai illico rincé mes yeux et protégé mon front avec une barrière de Sopalin, mais il faut croire que j’avais mis trop d’huile… Ça a goutté comme ça un bon moment, à tel point que de peur de repeindre mon salon couleur moutarde, j’ai préféré me réfugier dans la salle de bain… Dur dur. J’y suis restée 2h (avec l’iPad ça passe vite…), mais ce n’est évidemment pas ce que j’avais prévu… -_-

Je pensais être tranquille dans mon salon avec mon masque gentiment posé sur la tête sans coulures… Mais c’était sans compter sur l’huile de moutarde qui semblait déterminée à couler… Du coup je pense que la prochaine fois, je doserai beaucoup plus raisonnablement… Il vaut mieux des cheveux légèrement imbibés que des cheveux trop imbibés et dégoulinants !…

Le résultat

Après avoir bien pré-séché mes cheveux à la serviette, j’ai terminé avec 2 minutes seulement de sèche-cheveux, pour ne pas avoir les racines raplaplas… Puis j’ai utilisé mon accessoire magique pour boucler sans chaleur dont je vous ai déjà parlé, puis je suis allée dormir. Le lendemain, les boucles étaient beaucoup plus « serrées » que d’habitude, probablement grâce à l’effet gainant de la poudre ! Voilà ce que ça donnait sur le vif (les cheveux remontent vraiment beaucoup !) :

lauren inthehair cheveux

Désolée pour le « flou » artistique, ce n’était pas prévu… J’ai donc « détendu » les boucles à la brosse et au doigt pour un rendu plus naturel et moins Marie-Antoinette lol. J’ai également appliqué mon huile sèche chouchoute, la bien nommée Oléo Silk de Denovo, dont je ne peux plus me passer pour définir mes (fausses) boucles ou revigorer mes cheveux sans les graisser. ♥ Ce qui au final, nous donnait cela (photo en intérieur) :

lauren inthehair masque cheveux

Sur le coup, j’étais un peu déçue par le côté un peu trop « asséchant » du Kachur Sugandhi. Je pense que le Kapoor Kachli, que j’avais déjà testé, est plus intéressant, et que l’huile de coco était peut-être en trop… Quoiqu’il en soit, cela reste un excellent masque pour redonner volume, vigueur et corps aux cheveux ! Voici également le résultat en extérieur sous le soleil parisien (photo prise avec mon téléphone cette fois) :

Cheveux Lauren inthehair

Je suis assez contente de ma couleur actuelle qui se rapproche d’une sorte d’auburn, ça me plaît bien ! J’ai réalisé ce masque il y a une semaine, et je dois dire que j’ai été surprise de voir autant d’effets positifs (même si ma cure d’Oenobiol « fortifiant capillaire » doit également jouer !) : moins de cheveux sur la brosse donc une chute beaucoup moins importante qu’avant, des cheveux plus volumineux (ah ces poudres ayurvédiques, on ne s’en lasse pas !) et une belle matière. Je sens mes cheveux plus « forts », plus volumineux, et ça me rassure parce que je commençais à trouver cette mauvaise passe du changement de saison un poil trop longue !…

Je pense que la prochaine fois, je prendrai de la poudre de Kapoor Kachli à laquelle j’ajouterai du lait ou de la crème de coco mais aussi du fromage blanc et une cuillère à soupe d’après-shampoing (par exemple celui de Berthe Guilhem que j’aime beaucoup). Je ne lésinerai pas sur l’hydratation car c’est vraiment ce dont mes cheveux raffolent… Pas plus tard qu’hier, j’ai fait un masque avant-shampoing tout simple de 30 minutes (j’étais pressée lol) avec uniquement l’après-shampoing Berthe Guilhem, et mes cheveux ont adoré ! C’est bien la preuve qu’il faut écouter ses besoins et ne pas tomber dans le « trop », l’ennemi du bien. 😉

J’espère que cette tambouille saura vous inspirer pour vos prochains masques ! N’oubliez pas de bien identifier les besoins de vos cheveux. S’ils sont colorés chimiquement et cassants, ne vous privez pas d’huile de coco sur vos longueurs. S’ils sont juste déshydratés sans être forcément ultra secs, misez sur la crème de coco, le fromage blanc, le yaourt etc… S’ils ont besoin de brillance, glissez quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans vos préparations, c’est magique ! 😉

Je vous remercie de m’avoir lue jusque là et vous donne rendez-vous en milieu de semaine pour de nouvelles découvertes capillaires ! ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !
13 Comments
  • Nathalie
    avril 24, 2016

    Tes cheveux sont superbes !!! Ah l’huile de ricin et le lait de coco… Ce sont mes chouchous du moment, notamment pour hydrater et booster ma pousse de cheveux. Je suis tentée de rajouter l’huile de moutarde 😊. Bon pour les coulures, personne n’est à l’abri lol

    • Lauren
      mai 7, 2016

      lol c’est vrai que les coulures c’est inévitable dès lors qu’on fait chauffer… Le prix à payer pour que le soin pénètre bien !… Et la chaleur décuple vraiment l’efficacité je trouve…
      Je vais me remettre à l’huile de ricin en racines car la dernière fois je crois qu’ils ont vraiment aimé, valeur sûre ! 😉
      Gros bisous

  • Biotiful Seasons
    avril 24, 2016

    Coucou Lauren !
    En effet je trouve ton masque très inspirant et je me dis qu’un bon soin hydratant ne me ferait pas de mal non plus, merci pour cette recette 😉

    • Lauren
      mai 7, 2016

      Merci beaucoup pour ton commentaire, j’espère que cette recette te plaira ! N’hésite pas à revenir me faire ton retour dessus 🙂
      L’hydratation, c’est la vie ! lol 😉

  • sabrina
    mai 1, 2016

    Un big soin et puis tes cheveux wahou très beaux .

    Et tous comme toi mes cheveux ont une préférence pour l’hydratation , si je fais un masque au poudres il faut de l’hydratation sinon c’est foutu ..

    J’ai une fiole d’huile de moutarde mais pas encore vraiment essayé mais ton article m’a donner envie de la sortir , on verra si j’ai le temps aujourd’hui .

    • Lauren
      mai 7, 2016

      Héhé alors ce masque moutarde ma belle, ça a donné quoi ? 😉
      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait super plaisir !
      Tout comme toi mes cheveux fins avec juste des poudres c’est la cata… Il faut vraiment mettre le paquet sur l’hydratation sinon c’est mort !…
      Gros bisous 🙂

  • Anais
    mai 14, 2017

    Bonjour , s’il vous plait combien de temps ça a pris pour avoir des cheveux aussi long?? Je veux du volume et de la longueur au plus vite aidez moi je vous prie !dite moi combien de temps faut il pour en avoir autant !je vous remercie

    • Lauren
      juin 12, 2017

      Bonjour Anaïs ! 🙂
      J’ai toujours eu les cheveux longs du coup je ne pourrais pas vous dire exactement, tout dépend de votre vitesse de pousse, mais aussi de vos pointes, si elles sont abîmées ou non (car des pointes abîmées vont s’affiner et on aura l’impression que les cheveux ne poussent pas alors qu’ils poussent de la racine mais étant trop abîmés aux pointes ils « raccourcissent » en quelque sorte…). Une personne dont les cheveux poussent de 1,5 cm par mois par exemple, gagnera une vingtaine de centimètres en un an (mais sans coupe évidemment), du coup avec une petite coupe tous les 6 mois, vous pouvez avoir environ 15cm en un an. Cela dépend vraiment de beaucoup de critères. N’hésitez pas à faire du henné neutre (si vous ne voulez pas modifier votre couleur actuelle) qui va gainer et fortifier vos cheveux pour leur permettre de pousser plus vite et plus forts. (mais cela implique aussi de ne pas faire de couleur chimique).
      Tenez-moi au courant 🙂

      Bises

  • Djamy
    juillet 10, 2017

    Coucou Lauren,

    Je suis tombée sur ton blog par hasard et je le trouve génial.
    Mes cheveux sont mon obsession donc je suis friande de toutes ces recettes maison qui les subliment 😍
    Par contre j’aimerai savoir quel est cette technique que tu utilises pour boucler tes cheveux? Car les miens ondulent mais cela retombe en fin de journée 😞
    Merci pour ton retour biz

    • Lauren
      juillet 12, 2017

      Coucou Djamy !
      Merci beaucoup pour ton message qui me fait trop plaisir ^^
      Ça me touche toujours de recevoir ce genre de petit mot doux 😀
      Voici mon secret pour mes boucles sans chaleur héhé : http://laureninthehair.com/boucles-sans-chaleur-accessoire-magique
      Ça marche à tous les coups et la boucle ne retombe pas ou très peu ! Technique que j’utilise depuis des années… Au top 🙂

      Bises,

      Lauren

  • Rym
    août 19, 2017

    Bonjour,
    c’est ma première intervention sur ce blog que j’adore ,
    j’ai décidé d’intervenir car quelque chose m’a choqué dans ta préparation de bain d’huile à appliquer sur les racines, en effet 15 gouttes d’huile essentielle de bay de saint thomas et 15 autres de menthe poivrée est juste énorme et très dangereux !!!
    pour la bay de st thomas il est recommandé de ne pas dépasser les 4 gouttes par semaines et 2 gouttes par application car elle est très active et puissante , de même pour la menthe poivrée qui est neurologique appliquée en excès mais moins que la bay de saint thomas .

    voila donc , je tenais juste à faire cette précision pour pouvoir aider du mieux que je peux.

    bisous 🙂

    • Rym
      août 19, 2017

      correction: neurotoxique et non neurologique

    • Lauren
      août 27, 2017

      Coucou Rym,

      Merci pour ton message ! En effet j’ai peut-être abusé sur les proportions, j’ai fait un très gros masque donc je me disais que c’était proportionnel mais en effet 15 gouttes c’est énormes, 5 gouttes de chaque suffisent largement 🙂
      Merci beaucoup en tout cas tu as raison de le rappeler et je vais le modifier 😉
      Bises !
      Lauren

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *