Mon masque aux poudres hydratant 2 en 1 : shampoing et après-shampoing

Hello hello les amis ! Bon après moult problèmes en tous genre (mal de dos, torticolis, boutons de fièvre et j’en passe, youpi !) je reviens enfin pour vous parler des dernières choses qui ont fait mon bonheur en matière de soins capillaires.

Tout d’abord un masque en particulier, que j’ai réalisé sur un coup de tête et qui s’est avéré carrément génial sur mes cheveux !

J’avais de la poudre de shikakaï qui traînait et j’avais envie d’utiliser l’argile blanche de Centifolia, car celle-ci me semblait très qualitative, hyper fine… Il me restait également de la poudre de guimauve (super pour adoucir naturellement la chevelure), donc je me suis dit pourquoi ne pas associer ces 3 poudres et y ajouter des agents hydratants ?

Je ne mets jamais d’huile dans mes masques hydratants aux poudres en revanche, tout simplement parce que d’une, l’eau et l’huile ne se mélangent pas, donc je trouve que ça n’a pas trop d’intérêt, et de deux parce que l’huile va créer une sorte de barrière protectrice sur votre cheveu qui va donc entraver l’action du soin hydratant ! J’ai déjà testé les deux et il n’y a pas photo, je préfère largement sans huile ! Je me fais en revanche, au moins une fois par semaine, un bon bain d’huile que je laisse poser dans l’idéal toute une journée ou toute une nuit. J’ai constaté, en étant régulière dans mes bains d’huile, que mes cheveux étaient nettement moins cassants et avaient moins de fourches (je vous en parlais juste ici) donc c’est un soin que je néglige plus désormais !

La recette utilisée

Voici les proportions que j’ai utilisées pour ma longueur (à adapter selon la vôtre !) :

  • 3 cuillères à soupe de poudre de shikakaï
  • 3 cuillères à soupe d’argile blanche
  • 3 cuillères à soupe de poudre de guimauve
  • 2 yaourts au lait de coco (je prends toujours du yaourt végétal dans mes soins)
  • 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe d’après-shampoing Centifolia
  • Un peu de Volvic chauffée à 70° pour fluidifier encore un peu le mélange (votre mélange final doit avoir la texture d’un masque classique !)

L’application

J’ai appliqué mon mélange sur cheveux secs, vous pouvez également l’appliquer sur cheveux humides si vous préférez (disons que l’application sera plus facile car cela glissera mieux dans vos cheveux, même si personnellement je préfère le faire sur cheveux secs car j’ai l’impression que l’eau fait un peu barrière au soin, je préfère qu’il soit directement au contact du cheveu mais c’est un avis perso 😉 )

Je l’ai d’abord appliqué en racines, le mélange était extrêmement agréable à étaler car ni trop épais, ni trop liquide (c’est au moment d’ajouter les différents liquides à vos poudres (aloe, après-shampoing, eau) que vous devez veiller à obtenir la texture idéale ! Je n’utilise ni gants ni pinceaux car ce mélange ne tache pas les doigts étant donné qu’il est non colorant, et je trouve le pinceau trop fastidieux à utiliser, je préfère largement y aller franco avec mes mains ! Le piège c’est d’en mettre trop en racines et ne plus en avoir assez pour les longueurs, mais c’est en forgeant que l’on devient forgeron 😀 donc avec l’habitude on sait ensuite quelle quantité il nous faut, exactement comme pour une recette de cuisine ! Je laisse ensuite poser 2h environ, sous une charlotte en plastique et un bonnet chauffant (le mien vient de chez Ebell’s et il est top !). Le fait de garder tout ça au chaud permet d’accentuer l’efficacité du soin !

Le rinçage

Voilà pourquoi j’ai adoré ce masque maison et pourquoi j’ai décidé de lui consacrer un article entier, car j’ai trouvé qu’il était vraiment bluffant en terme de résultats.

Au moment de rincer mes cheveux, j’ai constaté que mes racines étaient bien propres, j’ai donc décidé de ne pas faire de shampoing car je savais que le shikakaï avait cet effet lavant, et l’argile a un effet assainissant donc les deux combinés faisaient une sorte de shampoing clarifiant qui ne nécessitait pas de shampoing classique derrière… Le top ! Je ne savais pas quel allait être le résultat en racines mais j’avais envie de voir, par curiosité, si mes cheveux seraient bien lavés ou pas !

Mais ce qui m’a encore plus étonnée, c’est que je n’avais pas non plus besoin d’après-shampoing, je sentais que mes longueurs étaient douces, glissaient dans ma main… Je n’en revenais pas. Je savais que l’argile et la poudre de guimauve avaient un super effet assouplissant sur mes cheveux mais je ne m’attendais vraiment pas à ce résultat. Après, je pense que c’est la somme de tous ces ingrédients qui a donné ça au final ! Car j’ai quand même mis pas mal d’agents hydratants dans ma préparation et surtout de l’après-shampoing, donc ça a forcément dû jouer !

J’ai quand même mis un peu d’après-shampoing mais honnêtement j’ai bien senti au toucher que ce n’était pas nécessaire du tout.

Le séchage

J’ai ensuite effectué ma technique habituelle, à savoir : presser mes cheveux dans ma serviette de bain pour enlever le maximum d’eau, puis les placer dans un premier tee-shirt en coton doux pour enlever un maximum d’humidité. Une fois qu’ils ont déjà bien éliminé l’eau, je commence à brosser délicatement du bas vers le haut (en remontant progressivement et le plus doucement possible pour ne pas casser les cheveux. A savoir que cette étape n’est pas censée être difficile puisque j’ai déjà démêlé mes cheveux sous la douche avec un peigne à large dents pendant que l’après-shampoing pose !), avec ma brosse en poils de sanglier qui aide justement à éliminer l’eau.

Une fois que mes cheveux sont bien démêlés je les replace à nouveau dans un deuxième tee-shirt sec pour aider encore une fois au séchage. Cette méthode est fabuleuse, quelle que ce soit votre nature de cheveux et encore plus s’ils sont bouclés/ondulés, car elle permet d’éliminer les frisottis et rendre vos cheveux extrêmement doux, ce qui n’est pas le cas avec une serviette classique ni même une serviette en microfibres qui ne donne pas cet effet aussi magique ! Je ne me passe personnellement plus de cette technique. 🙂

Le résultat

Une fois mes cheveux entièrement secs, je ne loupe jamais mon super rituel des 3 / 4 gouttes de sérum à la rose de Less is more (que j’aime toujours autant). Ce sérum est une pure pépite je vous en avais parlé dans cet article, il nourrit tout en légèreté, sans jamais les alourdir, fait briller et protège les cheveux des agressions. Je l’utilise quasi une fois par jour, et je ne constate jamais de saturation avec lui, c’est vraiment LE sérum qui change tout je trouve et qui finalise mon séchage à la perfection ! C’est une étape que je trouve dans tous les cas indispensable car elle permet de sceller l’hydratation dans le cheveu. Vous venez de lui apporter de l’eau, pour qu’il la retienne le plus longtemps possible, il a besoin de ce mélange huileux !

J’ai trouvé ce masque maison excellent, mes racines étaient légères, mes longueurs gainées, renforcées, bien hydratées… Et cela a duré plusieurs jours ! Un pur bonheur, j’étais vraiment trop contente d’avoir persévéré car d’habitude, mes cheveux sont un peu secs après un soin aux poudres, même quand j’ai ajouté des agents hydratants… Je n’avais encore jamais trouvé de masque aux poudres qui me convienne à 100%, eh bien c’est chose faite !

Je pense que l’alliance du trio argile blanche / shikakaï / poudre de guimauve a été une vraie réussite. Sans compter les trois agents hydratants de la préparation que mes cheveux ont adorés : yaourt végétal, après-shampoing (sans quats) et gel d’aloe vera. Ce qui m’a le plus surprise dans ce test de masque maison a été le fait de pouvoir me passer de shampoing ET d’après-shampoing, j’ai toujours fait des masques que je devais obligatoirement laver sous peine d’avoir les cheveux poisseux après. Sans parler de l’après-shampoing qui a toujours été indispensable pour moi, là je dois dire que j’ai un peu halluciné devant le résultat aussi souple de mes cheveux sous l’eau, dès le rinçage et après !

Je n’ai malheureusement pas pu faire de photo de mes cheveux le lendemain de ce test mais je ne manquerai pas de le refaire pour venir vous poster la photo ici, histoire que vous puissiez voir ce que cela a donné sur mes cheveux !

Ci-dessous, les liens vers les produits utilisés si ça vous intéresse (je précise que je ne touche pas de commissions hein c’est toujours bon de le préciser lol, et je n’ai également aucun partenariat avec Centifolia je suis juste ultra fan de la qualité de leurs produits que je trouve formidable ! ^^) :

Poudre de Shikakaï Radico
Poudre d’argile blanche Centifolia
Poudre de guimauve Aromazone
Yaourt végétal Andros (trouvé chez Monoprix)
Gel d’aloe vera Centifolia
Après-shampoing à la framboise Centifolia

N’hésitez pas à me partager vos impressions si jamais vous testez cette recette !

Je vous remercie de m’avoir lue les amis et vous dis à très vite dans un prochain article, d’ici là, prenez soin de vous et surtout… de vos cheveux ! 😉 Bisous à tous !

► Pour ne manquer aucun article, rejoignez-moi sur ma page Facebook Lauren Inthehair et sur mon compte Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !
1 Comment
  • chamane
    août 27, 2019

    encore une fois, la preuve est faite que ce n’ est pas avec de l’ huile qu’ on hydrate !!!
    d’ ailleurs nombre de celles qui se plaignent sur Yt de sécheresse capillaire ne publient que des masques plus gras les uns que les autres…
    l’ effet démêlant que vous avez constaté vient de la glisse due au gel de la guimauve et au tensioactif de l’ aprés shampoing incorporé au masque

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *