Quelle brosse pour démêler des cheveux fins ?

Il y a quelques temps, quand la désormais célèbre Tangler Teezer commençait à faire des émules sur la Toile, j’ai rapidement eu envie de la tester. Son « pouvoir démêlant » était un atout de séduction de taille pour celles (et ceux) qui, comme moi, souffrent au moment de s’attaquer à leurs nœuds…

Depuis que je suis gamine, je redoute le moment du démêlage qui rime avec corvée, voire avec enfer quand l’après-shampoing n’a pas bien fait son boulot… C’est la raison pour laquelle je peux difficilement me passer de quats, même dans les produits naturels. Ils ne sont pas franchement terribles pour l’environnement, mais ils ne sont pas occlusifs ni nocifs pour les cheveux.

Les John Masters Organics que j’utilise (l’Avocat-lavande et le Citrus&Néroli) en contiennent. Je sais que Pauline du blog « Les Cheveux de Mini » ne les portent pas dans son cœur, mais je dois dire qu’ils sont bien utiles pour des cheveux qui s’emmêlent terriblement comme les miens. 🙁

Le démêlage et l’enfant sauvage

Régulièrement, j’alterne avec des produits qui n’en contiennent pas (comme l’après-shampoing et le masque Citron-Abricot d’Alverde que j’aime beaucoup) et de temps en temps, je n’hésite pas à faire des masques argile blanche-lait de coco qui nettoient bien le cheveu. Mais je passe nettement plus de temps à démêler mes cheveux et vu ma longueur, ça me saoule très vite !… Je n’ai pas la patience et surtout, je galère vraiment ! J’aimerais pouvoir m’en passer, mais pour l’instant je n’ai trouvé aucun produit équivalent (même la poudre de guimauve n’a pas été aussi démêlante qu’elle le promet…). A ce propos, si vous avez trouvé votre Graal, n’hésitez pas à me l’écrire en commentaire ! 😉 A vous de voir si vous pouvez vous en passer ou non, si cela vous dérange ou non. C’est selon les envies et les besoins de chacun !

Je me souviens que toute petite, ma mère, qui essayait tant bien que mal de me démêler les cheveux, avait fini par carrément abandonner tant je poussais des cris de damnée et des « Arrêêêête, je peux plus respirer ! » (pas du tout dans l’exagération la gosse, lol). Sérieusement, c’était affreux pour moi (du coup je suis longtemps restée avec ma crinière emmêlée d’enfant sauvage, genre sœur de Mowgli haha, ma mère avait honte…). En fait, pour vous donner une idée du calvaire, une fois que j’ai démêlé mes cheveux, ils s’emmêlent à nouveau immédiatement. Et je ne peux pas dire que ce sont des restes de coloration chimique sur les longueurs ou pointes qui sont la cause de ce problème puisque toute jeune, mes cheveux étaient totalement sains et naturels. Non, il faut juste se rendre à l’évidence : j’ai une tignasse qui s’emmêle à vitesse grand V, et sans quats ni brosses adaptées, c’est la cata assurée ! (on dirait un slogan publicitaire).

La découverte de la Tangle Teezer

Comme je le disais, j’ai donc craqué pour la Tangle Teezer avant même sa sortie chez Sephora, il y a quelques années. J’étais vraiment conquise car effectivement, je voyais la différence avec les autres brosses. Un démêlage facilité, des cheveux effectivement doux et brillants… Au passage, un petit massage du cuir chevelu à condition d’y aller doucement (sinon on se racle plus le crâne qu’autre chose, sympa !). Non, vraiment, cette brosse avait tout pour plaire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si de nombreuses mamans l’ont adoptée pour leurs enfants… et lui sont reconnaissantes à vie ! Si la mienne avait eu cette chose entre les mains à l’époque, le soulagement aurait été total, haha.

brosses Tangle Teezer et NoTangle

La seule chose qui m’exaspérait, c’était ce choix de format incompréhensible. Pourquoi n’y avait-t-il pas de manche, pourquoi ?! Combien de fois la brosse m’est tombée des mains… (faut dire aussi que je suis maladroite de nature). Je me disais qu’il ne manquait qu’une chose à cette Tangle Teezer : un manche ! Certains se moquaient en la qualifiant de « brosse à poney« , ça m’a fait rire car effectivement, elle a vraiment une drôle d’allure… J’ai quand même craqué, plus tard, pour le format voyage, plus adapté au sac à main. Mais encore une fois, le fait de devoir tenir la brosse au creux de ma main était contraignant (eh oui, j’ai de gros problèmes existentiels, c’est terrible !).

La Tek et ses doux picots en bois

Puis en mai 2015, je suis passée au naturel pour mes cheveux. Adieu Kérastase, adieu leave-in siliconés, adieu brosse en plastique… Bonjour soins bio, huiles naturelles et brosse en bois. Petite précision quant au mot « bois », je ne parle pas seulement de la brosse en elle-même mais aussi de ses picots ! Je savais que le bois était préférable au plastique pour le cheveu. Alors j’ai abandonné ma Tangle. Ayant lu de très bons avis sur Tek, une excellente marque italienne, j’ai jeté mon dévolu sur le format voyage pour commencer (que vous pouvez voir sur la photo). J’étais enchantée, je trouvais que mes cheveux se démêlaient bien et je devais bien reconnaître que les picots en bois étaient très doux pour mes cheveux (et mon cuir chevelu).

Je n’ai donc pas tardé à acheter la Tek en grand format rectangulaire, après l’avoir vue sur un article d’Edelweiss, qui ne la quitte plus. Quand je l’ai reçue, j’en étais amoureuse (et je le suis toujours 😉 ). Son bois naturel, son maxi format et sa prise en main idéale pour des cheveux longs en font la brosse par-faite. Pour moi, il était hors de question de revenir au plastique, qui a beaucoup moins d’affinités avec le cheveu, contrairement au bois ou à la corne, en vraie matière naturelle. Autre point non négligeable : les poils en bois souple, sur le cuir chevelu, procurent un divin massage bien plus agréable que ceux en plastique… Rien à voir ! Oui mais voilà… Depuis quelques temps, j’ai un problème (je crois bieeen que je… ♫♪ heu non, rien à voir).

brosses en bois TEK

Depuis quelques temps, donc, mes cheveux se la jouent rebelles. Encore plus que d’habitude. Impossible de les démêler sans les casser ou les arracher, mmmh bonheur ! J’ai remarqué qu’à force de tirer dessus, j’avais provoqué de jolies fourches… (vous le sentez, l’énervement, là ?). Résultat, alors que j’étais allée chez le coiffeur il y a 3 semaines, j’ai remis un coup de ciseaux là-dedans ! Moins 3cm au compteur, allez c’est la fête ! -_-

Moi qui m’étais décidée à ne plus y toucher et les laisser pousser (j’ai quand même coupé environ 7cm la dernière fois), c’était raté. Mais rester avec ce paquet de fourches c’était juste impossible. En temps normal, je n’en ai quasiment pas. Je pense que ma dernière coupe sur cheveux secs n’a malheureusement pas arrangé la chose. Certains assurent que ça ne change rien mais moi je pense que sur des cheveux fins, il vaut mieux éviter.

Du coup, j’ai commencé à me poser des questions. J’ai tenté le démêlage au peigne en corne : mauvaise idée. Le peigne, ce n’est pas pour moi. A moins d’avoir envie d’y passer 3h… Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai peut-être une assez grosse masse de cheveux, mais ils n’en demeurent pas moins très fins… Du coup le peigne ou rien, ça revient au même.

Après cet échec prévisible, je me suis dit qu’il fallait peut-être que je ressorte ma Tangle Teezer… Oups. L’idée me semblait aberrante puisque je m’étais résolue à ne plus jamais l’utiliser. J’étais ravie de ma brosse en bois et je considérais que le plastique n’avait rien à faire dans mes cheveux au naturel. Seulement voilà, quand la nature fait sa vie, on peut avoir des surprises. Et en ce moment on peut dire que chez moi, les mauvaises surprises sont légion entre la casse et les fourches…

Le retour de la (no)Tangle…

J’ai donc ressorti ma Tangle Teezer et je me suis rendue à l’évidence : mes cheveux se démêlent très bien avec elle, mieux qu’avec ma Tek (du moins en ce moment…). J’avais repéré la « NoTangle » de la marque Macadamia (dont je ne vous conseille pas les produits par contre, car ils ne sont pas naturels). L’avantage de cette NoTangle, c’est qu’elle a… un manche !!! Aaaah en voilà une bonne nouvelle ! 😉

Je suis allée sur le site de Macadamia qui répertorie les points de vente, et je suis allée dans la première pharmacie qui vend leurs produits. Bingo, miss NoTangle était là. Ni une ni deux, je suis repartie avec elle et me suis empressée de l’essayer chez moi. Eh bien, je dois reconnaître qu’elle est top. Le manche est vraiment agréable à prendre en main, elle fait exactement le même effet que sa copine la Tangle Teezer, mais avec son manche ergonomique, le coup de main est forcément plus efficace et plus agréable ! En moins de deux j’avais démêlé tous mes cheveux, sans casse (on le sent, quand ça casse, et ça fait mal au coeur). :'( Je pense qu’elle ne plaira pas forcément à des cheveux très épais, car on a la sensation qu’elle « glisse » sur les longueurs, du coup pour le démêlage ça risque d’être fastidieux voire inefficace. Mais pour des cheveux fins peu ou moyennement épais comme les miens, c’est nickel.

brossage cheveux

Bref, tout ça pour dire que je suis évidemment partagée. Si je devais vous conseiller l’une de ces brosses, je dirais sans hésitation la Tek. Parce qu’elle est magnifique, parce qu’elle est bois, faite à la main, et parce qu’elle respecte nettement plus le cheveu qu’une brosse en plastique.

Mais si je suis honnête, pour des cheveux fins (et je parle de tous les cheveux fins, ceux des enfants, ceux de celles qui n’ont pas beaucoup de volume ou de masse, ceux de celles qui en ont), la NoTangle est quand même hyper agréable à utiliser… Le fait que ses picots soient de tailles différentes aide beaucoup. Ceux de la Tek sont très longs, du coup, il n’y a pas « deux niveaux » de démêlage mais un seul. On y va franco et quand les nœuds sont là, ça peut être problématique.

Je pense que je vais alterner les deux. Commencer par démêler tranquillement avec la NoTangle puis finir par la Tek (puis le poil de sanglier après pour lisser les écailles, haha, la fille qui utilise 40 brosses !). Quant à la Tangle Teezer, je dirais que si la prise en main ne vous dérange pas pourquoi pas, mais si vous avez des cheveux très longs (ou même juste longs), croyez-moi, ça va vite vous gonfler ! lol

Je vous parle de ces marques-là car ce sont les plus connues, celles vers qui je me suis naturellement tournée, mais d’autres proposent des brosses en bois, comme l’économique Flower, ou des brosses dans le même genre que la Tangle comme les Michèle Mercier vendues chez Monoprix (déclinées en rose pour les cheveux fins, vert pour les cheveux normaux et bleu pour les cheveux épais). Comme celle de Macadamia, le design est étudié pour une bonne prise en main !

SHOPPING

►J’ai trouvé ma grande brosse rectangulaire en frêne naturel de Tek sur le site de Mademoiselle Bio, à 28 euros (elle existe également en forme ovale pour ceux qui préfèrent !).
►La Tek y est également vendue en format voyage ou en duo avec un peigne en bois.
►La brosse Macadamia est dispo soit en magasin soit en ligne sur plusieurs sites revendeurs.
►La Tangle Teezer est disponible chez Sephora (en format classique ou voyage) ou sur d’autres sites qui la proposent moins chère.

J’espère que ce petit comparatif vous aura plu, l’important est vraiment de trouver ce qui nous convient, de faire des tests, de ne pas hésiter à changer ses habitudes ou revenir aux anciennes si celles-ci nous semblaient plus concluantes… Bref, à expérimenter et surtout trouver le meilleur pour nos cheveux !

A très vite pour de nouvelles aventures 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Comments
  • Choux
    avril 9, 2016

    Je découvre ton blog et je trouve super ton article. Et bien mince, j’avais lu sur le blog des cheveux de mini, son article sur les quats. Du coup, j’ai supprimé les produits. Me serais-je trompée sur leurs effets sur les cheveux? Parce que du coup, je galère un peu pour trouver des produits qui n’en contiennent pas. Il me reste un AS que je n’utilise plus, mais je trouve que mes cheveux sont plus cassants et je suis en pleine quête pour les faire pousser (en novembre j’étais coiffée comme Alessandra Sublet et aujourd’hui je suis à un carré milieu de cou…). Alors qu’ils se cassent, m’ennuie profondément. Alors je vais reprendre cette après-shampooing pour voir. Et puis, vu ton article que je vais aller faire un tour chez Monop et à la boutique du coiffeur pour acheter une brosse, qui je pense, va devenir indispensable si ça continue à pousser….

  • Nathalie
    avril 11, 2016

    J’ai la petite brosse Tek qui ne me quitte jamais, elle est toujours dans mon sac à main 🙂 Pour mes cheveux courts c’est l’idéal ! Et chez moi, c’est le peigne en corne qui ne me quitte pas ^^

    • Lauren
      avril 24, 2016

      Ah le fameux peigne en corne, un bonheur pour lisser ses cheveux et les faire briller ! ♥

  • Loulou
    juin 21, 2016

    Coucou ! Tes cheveux n’aiment pas ta brosse en bois et c’est bien normal, le bois n’est pas du tout adapté pour être en contact avec la fibre des cheveux, bien trop absorbant, il pompe toute leur hydratation, après ca bonjour les nœuds et les fourches ! Par contre, la corne ou le plastique sont bien plus indiqués, ces matériaux ne sont pas absorbant, leur composition est bien plus proche de celle du cheveux et bien plus respectueux (ca me fait bien rire quand je vois mini dire que tangle est nulle, on sent qu’elle deteste le plastique par « principe », alors qu’elle utilise que des petites bouteilles en plastiques très polluantes et qu’elle n’arrête pas de présenter de nouveaux produits ! Enfin chacune ses contradiction, mais moi je préfère utiliser des shamp solide fabriqué par un magasin local, pas du tout de plastique ni de transport, et ma tangle que j’ai depuis des années ne polluera pas de décharge avant très très très longtemps !)

    • Lauren
      juillet 13, 2016

      C’est vrai que le shampoing solide, c’est magique ! La Tangle je l’aime beaucoup aussi, je pensais la délaisser mais pour le démêlage j’y reviens toujours en fait… Et je pense que ce n’est pas un hasard si tant de parents l’ont adoptée pour le démêlage des cheveux de leurs enfants 😉
      Bises et merci pour ton commentaire ! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *