Coup de coeur : des cheveux brillants et démêlés avec Calia

Bon les amis, ça fait un petit moment maintenant que je fais durer le suspens sur cette marque, vous avez peut-être vu passer mon enthousiasme sur Instagram, mais là il est grand temps de vous en parler car ces produits sont tout simplement géniaux, et je me devais de vous faire un rapport détaillé dessus avant de partir en vacances ! (eh oui je ne pars que début septembre après avoir bossé tout l’été, j’ai hâte !…).

Sur le site de « So Natural Beauty« , Calia est présentée comme ceci :

Calia est une petite société située sur la côte ouest du Canada qui propose une collection d’huiles essentielles et de soins pour la peau et les cheveux créés sans ingrédients chimiques.
Leur désir est de proposer des produits de la meilleure qualité possible et à des prix tout à fait raisonnables.
Les premiers produits qu’ils ont créés étaient sans parfum, ce qui permettait aux clients d’utiliser le produit tel quel ou d’ajouter des huiles essentielles de leur choix pour parfumer le produit ou ajouter des vertus thérapeutiques.
Ensuite, ils ont introduit plusieurs autres shampoings qui contenaient déjà des huiles essentielles et ce, afin de proposer des produits plus adaptés à certains types de cheveux.
Résultat : Calia est suivi par des personnes qui sont juste impressionnées par les résultats que des produits aussi naturels peuvent donner.
La description ne ment pas : j’étais réellement impressionnée après utilisation… Un peu trop même ! (on verra ça plus en détail ci-dessous héhé).

Comment j’ai découvert Calia

C’est en regardant une vidéo de la belle Sarah Nagel, connue sous le nom de blogueuse « Holistichabits » que j’ai découvert cette marque. J’ai toujours été fascinée par la chevelure de cette fille. Elle est tout simplement bluffante… Je ne suis pas bilingue (loin de là haha) mais je comprends quand même globalement pas trop mal l’anglais, et dans ses vidéos, j’avais saisi son envie de mener une vie en accord avec la nature, et avec des produits vraiment naturels et efficaces.

Sarah n’accumule pas les produits, elle est plutôt dans une optique « Slow Cosmétique », avec une approche minimaliste et une routine simple mais efficace. Ses produits sont bien ciblés, elle n’utilise pas 36 marques différentes et elle choisit minutieusement les ingrédients qu’elle applique sur sa peau ou ses cheveux. J’étais donc en totale confiance en regardant ses vidéos car je sais qu’elle se renseigne sur ce qu’elle utilise. Après, j’avais entendu qu’aux USA, la liste INCI des cosmétiques étaient parfois tronquée… Je ne sais pas ce qu’il en est pour le Canada, mais aux Etats-Unis ce n’était pas toujours très net donc dans l’idéal, je préfère acheter des produits européens car la législation est plus claire mais bon… La vidéo ci-dessous m’a achevée haha.

Le choix Cornélien avant la commande

Maintenant que j’étais sûre de me lancer, et que mon compte en banque avait été alimenté 😀 j’étais prête à passer commande ! J’avais envie de faire confiance à la belle Sarah et voir ce que ça pourrait donner sur ma tignasse (en même temps honnêtement, elle dirait qu’appliquer de la crotte de souris sur ses cheveux les rend soyeux comme de la soie, je serais limite tentée de le faire mdr). Non sérieusement j’avais vraiment envie de sauter le pas.

Mais le problème, c’est que j’étais persuadée de ne pouvoir commander ces produits qu’aux Etats-Unis et là j’étais un peu mal car d’une, on peut se payer de jolis frais de douane à l’arrivée, et de deux, mes chers produits mettraient des lustres à arriver en France… J’étais un peu dépitée, mais dans le doute, j’ai posé la question directement à Calia sous une de leur photo Instagram pour en avoir le coeur net ! Et là miracle, ils m’ont répondu qu’ils vendaient en ligne vers la France, depuis la Belgique, sur la boutique « So Natural Beauty » !

Après moultes recherches, hésitations et interrogations, j’ai finalement opté pour les mêmes produits que Sarah (mouton bonsoir !). En fait, vous le verrez en regardant les produits en détail, les compositions sont quasiment les mêmes, à la différence près que les huiles essentielles présentes en fin de composition ne sont pas les mêmes. Du coup, en voyant les huiles essentielles activatrices de pousse dans la gamme « Purifying« , je me suis dit que c’était finalement pas mal… J’avais également peur que les gammes hydratantes ou pour cheveux secs me graissent trop le cuir chevelu. Donc j’ai préféré opter pour quelque chose de léger et vraiment « nettoyant ». Puis bon, je me suis dit qu’étant donné la chevelure de rêve de Miss Sarah, je ne risquais pas grand chose en optant pour les mêmes références 😛

Calia produits cheveux

J’ai donc opté pour le shampoing purifiant pour cheveux « normaux à gras » et l’après-shampoing de la même gamme.

J’ai également pris l’ « Intensive Conditioner » pour voir ce qu’il pouvait bien donner en soin avant-shampoing.

Et comme je ne fais pas les choses à moitié et que je voue une passion sans borne aux soins sans rinçage LÉGERS (les soins trop lourds me poissent direct les cheveux, donc je suis toujours fan de ceux qu’on peut utiliser à foison sans graisser les cheveux) j’ai mis dans ma besace le soin sans rinçage de la même gamme, à savoir le purifiant.

J’ai pris les formats moyens (240ml) mais il existe des grands formats (360ml !) et ça c’est une bonne nouvelle si on veut se constituer un bon stock une fois conquis !

Le test !

J’ai reçu mon colis assez rapidement, Letizia, gérante de la boutique « So Natural Beauty » est vraiment adorable ; je l’ai contactée par mail et elle était ravie de voir mon enthousiasme pour cette marque, me confiant qu’elle en était fan et vraiment heureuse de pouvoir les commercialiser sur son site !

Un soir, je me suis dit que j’allais tester la marque à fond, j’ai donc d’abord appliqué le conditioner intensif sur mes longueurs et pointes, j’ai fait une natte, direction le ciné avec mes cheveux enduits haha (après tout, je m’en contrefiche franchement !), puis dodo toute la nuit avec le soin. Rien qu’à l’application, j’étais surprise : le produit glissait dans mes cheveux, j’avais démêlé mes cheveux juste avant mais j’étais quand même surprise de cette sensation incroyable de « glisse » sur le cheveu… Même à mon époque Kérastase, je n’avais jamais connu pareil produit (et pourtant Dieu sait que dans un produit blindé de silicones, vous pouvez être assurée d’avoir cet effet, bah là même pas, j’étais vraiment très, très surprise).

Le lendemain, j’ai fait mon shampoing comme prévu. J’ai d’abord rincé le soin à l’eau bien chaude pour bien le retirer, mes cheveux glissaient comme de la soie dans mes doigts, je n’en revenais pas. Je ne vous mens pas, c’était carrément bluffant. J’ai ensuite fait deux shampoings, en insistant un peu sur mes longueurs (ce qu’il ne faut pas faire en temps normal pour ne pas les agresser, mais là j’avais peur qu’ils soient poisseux si je ne lavais pas bien le soin…). Le shampoing m’a paru un poil asséchant, je pense que pour le coup, j’aurais pu miser sur la gamme pour cheveux secs car je pense que ce shampoing-là convient mieux à un cuir chevelu regraissant vite (ce qui n’est pas mon cas).

J’ai enfin appliqué l’après-shampoing sur mes longueurs et pointes, et là encore, magie : même effet que le conditioner en pot, mes cheveux glissaient tout seul, complètement démêlés, et à vue de nez bien hydratés…

Comme d’habitude, j’ai enveloppé mes cheveux dans ma serviette Les Tendances d’Emma (dont je vous parlais juste ici), puis une fois bien pré-séchés, j’ai pshitté le leave-in sur les longueurs et pointes. J’étais plutôt confiante en le pshitant car je sentais un effet assez similaire à celui d’un hydrolat léger, sans incidence particulière sur le cheveu. Ca sentait plutôt bon pour la suite !

Le résultat

Mes cheveux ont séché tranquillement à l’air libre, j’étais impatiente de voir le résultat. J’ai, comme à mon habitude, brossé au fur et à mesure pour qu’ils sèchent sans partir dans tous les sens. 😉

Une fois secs, le résultat était vraiment top, cheveux hyper légers, doux, brillants, bien hydratés, j’étais soulagée que le soin sans rinçage soit aussi léger, une très belle découverte car il agit à la fois sur le démêlage (même si l’après-shampoing fait quasiment tout le boulot !) mais aussi sur la brillance et l’hydratation. Un petit bijou.

J’ai retenté l’expérience en utilisant cette fois mon accessoire pour boucler mes cheveux et l’effet a là encore été au rendez-vous, comme vous avez pu le voir sur cette photo que j’avais postée sur Instagram.

 Cheveux Lauren Inthehair Calia Natural
Je n’ai pas fait de photo avec mon appareil photo mais juste avec mon téléphone, d’où la qualité pas terrible, vous m’en excuserez… Mais j’ai tellement couru partout cet été avec le travail que je n’ai malheureusement pas pu me poser pour faire de belles photos dignes de ce nom !… Mais je reviendrai en poster dans cet article. 😉

Les interrogations…

J’étais tellement impressionnée par le côté démêlant de l’après-shampoing que je me suis dit qu’il y avait forcément un loup quelque part… un après shampoing aussi efficace sans aucun quat, sans aucun silicone, c’est possible ? Honnêtement j’étais sceptique. De plus, je n’arrivais pas à comprendre comment leur shampoing pouvait mousser alors que je ne voyais pas, dans la composition, de sulfate même très doux, ou végétal… Je ne comprenais pas trop cette liste INCI en fait. J’ai donc contacté la marque pour en savoir plus.

Je leur ai demandé si toute leur liste INCI était bien affichée en intégralité ou pas, en leur précisant que je leur demandais tout ça parce que je faisais très attention à la composition de mes produits et que je comptais écrire un article sur leur marque sur mon blog…

Ils ont été adorables avec moi dans les échanges et m’ont répondu, sans détours : « Tous nos ingrédients sont listés, rien n’est caché ! » (je vous fais la traduction car bien sûr ils s’expriment en anglais 😉 ).

Venait ensuite un autre problème : la présence d’huile de palme au tout début de la compo de quasi tous leurs produits. Aïe. Le GROS point négatif là. Quand on sait que l’huile de palme est responsable de déforestation massive et de l’extinction des Orangs-outangs (en savoir plus juste sur ce lien) on se dit qu’il y a là un gros problème… J’ai donc également posé cette question directement à la marque car cela me semblait aberrant qu’une marque naturelle utilise de l’huile de palme dans ses produits. Je leur ai également demandé quel était l’agent moussant de leur formule.

Ils m’ont encore une fois répondu très gentiment, en m’expliquant qu’ils étaient actuellement en train de changer toutes leurs étiquettes pour indiquer leur nouvelle formule, qui ne contiendrait désormais que de l’huile de coco au lieu d’un mélange d’huile de palme / huile de coco, et que leurs shampoings moussaient grâce à l’huile de coco qui a subi une saponification !

J’étais mal de me dire que ces produits étaient géniaux mais que je n’allais pas pouvoir les racheter du fait de la présence d’huile de palme dedans… mais la marque m’a rassurée et c’est quand même une super nouvelle de savoir que la composition va changer ! Pour un produit d’une telle qualité ça aurait été dommage de se priver de potentiels nouveaux acheteurs à cause de ce gros hic (en même temps, c’est peut-être pour ça qu’ils ont réagi et ont changé leur compo… mais j’ose espérer que les raisons ne sont pas uniquement commerciales mais aussi et surtout éthiques !).

Les plus et les moins

 Après plusieurs applications de cette gamme, j’ai relevé les points positifs et négatifs.

Commençons par le positif :

► Les produits sont entièrement naturels, l’huile de palme va être retirée de la gamme (je surveille cette promesse de près !) et ils sont très efficaces. Après lavage, les cheveux sont extrêmement doux, ils brillent, sont légers et faciles à coiffer, un vrai bonheur !

Pour le négatif :

► Je trouve que l’effet hydratant dure un peu moins qu’avec mes après-shampoings chouchous du moment : celui de Santé Naturkosmetik (juste ici) et le baume démêlant de Centifolia. Ce sont les deux produits que j’alterne en permanence depuis quelques mois et je ne peux plus m’en passer… Je trouve qu’avec Calia mes cheveux ont tendance à redevenir un peu plus secs que d’habitude, mais ce n’est pas non plus ultra flagrant… C’est juste qu’à titre de comparaison, j’ai pu constater que mes cheveux étaient plus doux plus longtemps avec les deux autres (surtout le Santé Naturkosmetik que j’ai recommandé en double exemplaire tellement je l’aime d’amour…).

J’ai échangé avec une fille adorable sur Instagram, qui m’expliquait qu’elle avait la gamme hydratante (au packaging violet) et qu’elle la trouvait mieux car la texture de l’après-shampoing est plus épaisse et qu’il hydrate à fond. Je vais donc me laisser tenter pour ma prochaine commande par cette gamme hydratante, car j’ai vraiment envie de pouvoir comparer les deux !

Comme je vous le disais, le shampoing un poil trop décapant pour mon cuir chevelu, je pense que je n’ai pas besoin d’aussi « purifiant » même si les huiles essentielles de cette gamme me plaisent beaucoup, ayant des cheveux fragiles et secs, j’ai besoin d’un peu plus costaud côté hydratation. Mais tester c’est aussi ça : tenter des choses, voir ce qui nous convient, évaluer nos besoins pour ainsi mieux choisir par la suite ! Malgré tout, je vais finir cette gamme avec grand plaisir car j’ai adoré l’utiliser.

Une fois la gamme hydratante commandée, reçue et testée, je vous en dirai bien sûr des nouvelles ici-même (et sur Instagram, n’hésitez pas à me suivre d’ailleurs car j’y suis très active au quotidien !), comptez sur moi pour vous faire ma petite revue bien détaillée. 😉

Je vous laisse donc sur cette note positive avec cette marque très prometteuse et vous dis à dans quinze jours pour la suite de nos aventures capillaires ! 😉

► Pour ne manquer aucun article, rejoignez-moi sur ma page Facebook Lauren Inthehair !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
8 Comments
  • chamane
    septembre 11, 2017

    le moins qu’ on puisse dire, c’ est que les listes inci ne sont pas claires
    en effet, on trouve elais guinensis oil, coco nucifera oil alors que les dénominations inci pour des huiles saponifiées c’ est sodium XXXate ou potassium XXXate ( exemple sodium palmate, sodium cocoate)
    en outre, savoir si la saponification a été faite à la soude ou à la potasse est important pour savoir si l’ on est proche du savon de marseille ( à la soude) ou du savon  » noir » ( à la potasse)
    on peut également se laver les cheveux avec un savon de marseille du commerce; il s’ agit de savon déglycériné ( au sel de cuisine sodium chloride) et avec souvent un agent anticalcaire
    EDTA, editronic acid ( pas bio, ces deux là) ou tetrasodium glutamate diacétate ( bio, lui)
    maintenant, nombre d’ utilisateurs de savon en shampoing y ont renoncé sous forme liquide pour cause de poissage capillaire
    je crois me souvenir que Mini Wlosy avait utilisé un spray d’ eau savonneuse comme démêlant; mais ça deshydrate les pointes ( c’ est pour ça que les fabricants nord américains y ajoutent force huile…)

  • HDZ
    septembre 13, 2017

    Bonjour Lauren,
    Je suis tombé sur ton article un peu par hasard car je recherche une alternative naturelle pour le soin de mes cheveux. Tes lignes m’ont permis d’y voir un peu plus clair.
    Je suis un homme de 26 ans. Cheveux longs noirs ondulés de 40 cm environ.
    Je ne fais plus de shampoing aujourd’hui car ça me les assèche. Je n’applique que des après-shampoings suivi d’un long rinçage à l’eau. Dans la foulée, j’applique une crème kerastase. Mais je ne suis pas satisfait. Je n’aime pas le rendu quand les cheveux sont détachés.
    Je te mets des liens sur lesquels tu trouveras ma crinière.

    https://www.noelshack.com/2017-37-3-1505257692-snapchat-619347393.jpg

    https://www.noelshack.com/2017-37-3-1505257721-20170913-010234.jpg

    https://www.noelshack.com/2017-37-3-1505257782-20170913-010158.jpg

    Je saisi l’occasion pour avoir ton avis pour l’entretien, voire la coupe
    D’avance merci pour ton retour.
    Ju’

    • Lauren
      octobre 20, 2017

      Coucou Ju !

      Merci pour ton message ! Ça me fait tellement plaisir de voir que des hommes me lisent aussi, c’est trop bien ! ^^
      Tes cheveux sont vraiment magnifiques, si je pouvais avoir de telles boucles au naturel… ♥
      Bon effectivement Kerastase je te déconseille fortement… Pour de belles boucles comme les tiennes, il n’y a rien de mieux que le naturel ! J’ai ma copine « La Fille des saisons » qui a publié sa routine boucles au naturel, je te mets le lien si tu veux jeter un oeil : http://la-fille-des-saisons.blogspot.fr/2017/10/ma-routine-pour-de-jolies-boucles-au.html

      Il y a des soins sans rinçage très intéressants pour dessiner les boucles et conserver leur ressort, comme le gel d’aloe vera ou la crème de jour de 2Moss qui est top. Je pense que ta méthode de lavage à l’après-shampoing est top, c’est beaucoup plus nourrissant-hydratant qu’un shampoing qui risque de t’abîmer les boucles, par contre pour tes racines ce n’est pas trop gras ? Tu les laves tous les combiens environ ?
      N’hésite pas à me donner des nouvelles 😉

      Bises,

      Lauren

  • Chloé
    novembre 7, 2017

    Coucou ma belle, je lis ton article pour la troisième fois aha ! Ces produits me tentent tellement ! J’ai bien envie de me laisser tenter par la gamme hydratante (quand j’aurais fini tous mes produits en stock qui s’accumulent .. ) J’ai récemment vu sur instagram que tu as essayer la gamme hydratante, tu vois une réelle différence en comparaison avec la gamme purifiante ? Et est ce que l’après shampoing n’est t-il pas trop lourd pour les cheveux ?

    Encore un super article que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire, je te fais de gros bisous,
    Chloé (@bio_cheveux)

    • Lauren
      novembre 7, 2017

      Oh merci ma belle Chloé, ton message me fait trop plaisir !! ^^

      Haha je suis une vilaine tentatrice je sais :-p

      Effectivement j’ai trouvé l’après-shampoing hydratant mieux que le purifiant, j’ai les longueurs qui ont tendance à vite se déshydrater du coup il me faut quelque chose de bien costaud, mais en même temps pas trop lourd, sinon mes cheveux sont très vite alourdis ! Surprise avec cet après-shampoing : il en faut très peu (alors que d’habitude je mets la dose…) il démêle en 5 secondes ma tignasse et surtout, il ne me l’alourdit pas du tout… la première fois que j’en ai mis j’ai abusé sur la quantité et pourtant, aucun effet gras ou alourdissant, j’étais trop contente lol. Mes cheveux sont hyper légers, doux, brillants, c’est une vraie merveille ce produit lol

      J’ai hâte de voir le résultat sur toi si tu le commandes !! ^_^ ♥

      Gros bisous !

  • dominique
    novembre 19, 2017

    coucou lauren

    je me suis laissée tenter ……par toi 🙂 et j ai donc maintenant l’après shamp, le masque, et le shampoing hydratant calia qui me plaisent vraiment beaucoup mais l inci m’interpelle quand mème:il n y a dans la composition du shamp que des huiles végétales, huiles essentiels et extraits de plantes:quel est donc l’agent lavant? je n’y vois aucun tensioactif ….de plus ils disent sur le flacon « enrichi en silice » mais dans la composition il n y a aucune trace de silice…………ne crois tu pas que leur composition est tronquée??? bisou

    • Lauren
      novembre 26, 2017

      Coucou Dominique 🙂

      Comme je le dis dans l’article, j’ai interrogé la marque car j’avais de gros doutes sur la compo mais ils m’ont rassurée en m’expliquant tout, je n’ai pas plus d’infos mais je prends le parti de leur faire confiance car ils semblent très engagés dans leur démarche naturelle… Après effectivement, ils n’ont pas l’obligation, contrairement aux pays européens, d’afficher la stricte composition sur l’INCI donc on a moins de garanties qu’en achetant en Europe… mais ils me semblent vraiment honnêtes dans leurs réponses 🙂

      Gros bisous !

      Lauren

      • dominique
        décembre 1, 2017

        merci bisou

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *