6 mois sans sèche-cheveux : le bilan !

Quel plaisir de vous retrouver après ces quelques semaines d’absence ! J’avoue qu’après le jour de l’an, je me suis plongée à fond dans le travail, j’avais donc beaucoup moins de temps pour venir vous raconter mes histoires capillaires ici… Mais me revoilà pour un article bilan, afin de vous faire un petit topo de comment j’ai vécu l’arrêt du sèche-cheveux, et vous partager les avantages et inconvénients que cela peut entraîner.

Fin septembre dernier, je vous écrivais cet article : « Comment se passer du sèche-cheveux ? », dans lequel je vous racontais déjà comment j’avais réussi à me sevrer de cet petit diablotin… Je vous avais notamment présenté la serviette des Tendances d’Emma, une vraie merveille pour absorber un maximum d’humidité ! Un gain de temps considérable quand on a des cheveux longs ou mi-longs. Comme je vous le disais dans ce précédent article, j’utilisais le sèche-cheveux depuis des années. C’était pour moi un véritable indispensable, d’autant que j’ai horreur de rester la tête mouillée… Et alors me coucher les cheveux humides n’en parlons pas, c’est impossible.

J’ai donc dû m’adapter et trouver mes propres méthodes pour faire au mieux sans sèche-cheveux ! Voici les avantages et inconvénients que j’ai pu retenir de ce bilan après 6 mois sans séchoir.

Avantages

► Plus de douceur

Premier avantage de ce sevrage : la douceur ! En arrêtant le sèche-cheveux, j’ai constaté une vraie amélioration côté douceur, et ce, dès la première fois. Mes pointes et longueurs ne sont plus sèches comme elles pouvaient l’être dans le passé. Au toucher, mes cheveux sont nettement plus doux, et je sais que cela vient directement de l’arrêt du sèche-cheveux car en utilisant la même routine, je n’avais pas cette douceur… En les laissant sécher à l’air libre, ils sont nettement plus soyeux et plus souples.

► Un démêlage facilité

Autre point sympathique : le démêlage ! Je n’aurais jamais pensé que mes cheveux se démêleraient aussi facilement… J’ai toujours cru que cela venait tout simplement de leur nature. Je me disais « mes cheveux s’emmêlent facilement, c’est comme ça, c’est une fatalité« . Oui mais… non ! Haha. En réalité, en déshydratant le cheveu, le sèche-cheveux le rend sec et n’arrange rien. Mes cheveux sont toujours fins et s’emmêlent toujours facilement, mais ce n’est rien comparé à l’époque où je les séchais deux fois par semaine ! J’arrive beaucoup plus vite à les démêler entièrement et ils me semblent plus « dociles« .

6 mois sans seche cheveux le bilan

► Moins de casse et de fourches

J’ai rapidement constaté un autre avantage non négligeable lié à l’arrêt du sèche-cheveux : mes cheveux, en plus de moins se casser, ont moins de fourches ! Forcément, le séchoir provoque de la déshydratation. Même utilisé à basse température, ou sur air froid, il fait des dégâts, contrairement à ce que les fabricants veulent nous faire gober. -_- Non, utiliser un sèche-cheveux sur air froid n’est pas sans aucun danger pour vos cheveux. C’est vrai, ils seront nettement moins endommagés qu’avec de l’air chaud, mais ils seront tout de même agressés par ce souffle d’air, comme ils peuvent l’être après avoir été dans un courant d’air ou sous des rafales de vent pendant plus de cinq minutes ! J’ai donc pu constater qu’en brossant plus délicatement mes cheveux et en ne les séchant plus au sèche-cheveux, ils étaient beaucoup plus résistants qu’avant et fourchaient moins.

► Plus de brillance

Qui dit cheveux déshydratés dit cheveux ternes. Si vos cheveux sont bien hydratés, ils brilleront plus facilement car les écailles seront bien lisses et refléteront davantage la lumière. Le sèche-cheveux, encore une fois, peut faire briller vos cheveux sur le coup, mais les endommage sur le long terme. Le pire étant bien sûr le lisseur qui lui, crame littéralement la fibre capillaire… Mais c’est encore un autre débat ! Quoiqu’il en soit, depuis que j’ai banni le sèche-cheveux, ma tignasse est encore plus brillante qu’avant, et ça, j’achète !! 😉

Inconvénients

► L’attente

Je suis une fille assez… impatiente. Surtout quand j’ai des moyens à disposition pour combler cette attente… Savoir que je dois attendre tranquillement que mes cheveux sèchent alors que l’instrument miraculeux se trouve juste à côté, prêt à me cramer les cheveux certes mais aussi à me les sécher plus vite… J’avoue que ce n’est pas facile de résister à son appel. Certaines fois, j’ai flanché, parce que nous sommes en hiver et que je n’avais pas le choix : je n’allais pas sortir par -3 avec la tête trempée !… Du coup, si vraiment je ne peux pas rester la tête mouillée, je passe un léger coup de sèche-cheveux uniquement en racines pour ne pas agresser mes longueurs ou je fais juste ma mèche de devant pour avoir l’air plus coiffée. Mais j’essaie, autant que possible, de m’en passer de A à Z !

► Le volume moins présent en racines

Au départ, cela me perturbait vraiment. Quand je séchais mes cheveux au sèche-cheveux, j’avais un beau volume en racines. Depuis que j’ai arrêté, j’ai dû m’habituer à ma nouvelle tête lol. Disons que je trouvais mes racines raplaplas, ça me choquait vraiment. Puis cela m’est rapidement passé, surtout quand j’ai utilisé ma technique du brossage tête en bas. Le fait de dormir avec un chignon haut (pas du tout serré pour éviter les maux de tête) est également une bonne option côté volume car une fois défait, les racines restent « décollées », elles ont été relevées toute la nuit donc elles prennent en quelque sorte la forme. Après ce n’est pas quelque chose que je fais chaque nuit non plus car j’aurais trop mal au crâne avec le poids de ma tignasse ! Mais de temps en temps je trouve que c’est une bonne technique. 🙂

► Les bons gestes à adopter

Au départ, j’ai fait quelque chose qui m’est venu naturellement et que je continue d’appliquer depuis : j’ai démêlé mes cheveux avec ma brosse en poils de sanglier pour enlever un maximum d’humidité et accélérer le séchage. Cette technique fonctionne vraiment : sur son passage, le poil de sanglier « chasse » réellement l’humidité et en plus, lustre la fibre. Pour faciliter le démêlage sur cheveux humides, j’applique tout de suite ma serviette des Tendances d’Emma (en bambou 4 fois plus absorbant que le coton classique !) puis je reste avec 10 à 15 minutes. J’applique ensuite un mélange d’aloe vera + 1 noisette de Crème de jour de 2Moss que je répartis bien sur mes cheveux, puis je commence à très délicatement démêler par les pointes en remontant tout doucement avec ma brosse mixte (mi nylon, mi sanglier) de Less is More. De temps en temps je mets de l’OléoSilk, mais en hiver mes cheveux n’aiment pas trop l’huile bizarrement… Du coup ces derniers temps c’est plutôt Crème de jour de 2Moss ! Quand mes cheveux sont bien démêlés et quasi secs, je poursuis avec ma Mason Pearson. Cela me permet d’obtenir plus de brillance et je ne manque pas non plus de brosser tête en bas pour le volume, comme je le disais juste au-dessus.

Pour discipliner mes cheveux, si je vois trop de frisottis par exemple, je mets une noisette de gel d’aloe vera sur mes paumes de mains puis je répartis tout ça en prenant soin de « coiffer » mes cheveux en même temps pour qu’ils se mettent bien en place. Je réalise qu’il va falloir que je coupe un peu car je n’aime avoir cette impression de « rideau informe » autour de mon visage… J’ai un petit visage et une petite tête alors une grosse masse de cheveux me la cache complètement lol. Tout ça pour dire que ces gestes peuvent vous aider dans l’arrêt du sèche-cheveux, ils sont assez simples et permettent de bien se coiffer sans trop galérer !

J’espère que cet article vous aura plu ! 😉 N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires ou via ma page Facebook ! A très vite dans un prochain article ! 🙂

► Pour ne manquer aucun article, rejoignez-moi sur ma page Facebook Lauren Inthehair !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
11 Comments
  • Nathalie
    janvier 26, 2017

    Déjà, bravo ! 6 mois sans sèche-cheveux, je pense que tu es parfaitement sevrée !
    Je rebondis sur ça et le lisseur qui oui, crame les cheveux. Avant, j’avais un sèche-cheveux-lisseur, celui-ci : http://images.beaute-addict.com/images/produits/1388/19163/19163_300x300.jpg
    … comment dire… j’ai massacré mes cheveux ! Je l’ai utilisé pour me débarrasser d’une permanente (à un moment je voulais de magnifiques boucles… la plus grosse erreur de ma vie puisque mes problèmes de CC ont commencé avec ça). Et tiens-toi bien, après avoir séché et lissé mes cheveux avec cet instrument de torture, j’utilisais un lisseur par la suite, afin de tout uniformiser ! Heureusement ce temps est révolu 🙂

    Question : j’avais lu quelque part que pour démêler les cheveux après les avoir partiellement bien séchés sous une serviette (Les Tendances d’Emma <3), il ne fallait surtout pas utiliser de brosse. Du coup, j'utilise un peigne. Mais, selon ton article, je peux utiliser ma brosse en poils de sanglier pour cette étape ?

    Gros bisous ma Lau' et encore bravo pour ce sevrage ! Tu peux craquer parfois, c'est normal (et primordial, si tu dois sortir sinon, bonjour le rhume !)

    • Lauren
      février 13, 2017

      hihi merci ma Nath !! Pour le brossage avec la brosse en poils de sanglier sur cheveux humides, faut vraiment voir comment tes cheveux réagissent : de mon côté aucun problème, mes cheveux sont tellement fins qu’avec un peigne j’arracherais tout lol du coup je pré-sèche au max et tout roule avec la brosse en poils de sanglier, mais chaque cheveu est différent, du coup je te conseille de faire un test pour voir comment ils réagissent ! Si tu sens que ça ne les casse pas et que ça glisse bien, ce sera ok 🙂
      Gros bisous et merci pour tes messages qui me font toujours autant plaisir ! ♥

      • Nathalie
        février 14, 2017

        Merci pour tes conseils ma Lau’ je testerai justement demain après avoir lavé mes cheveux, je te dirai ce que ça a donné 🙂 gros bisous !

  • macha2L
    janvier 30, 2017

    Bonjour Lauren,
    je suis un peu en détresse : j’ai les cheveux très fins, raides aux épaules et pas de masse…je suis passée au bio il y a 2 ans et je varie entre shampoing santé, JMO…et après shampoing JMO j’essaie de faire un shampoiing tous les 4 ou 5 jours (shampoing sec dès le 4e jour) et la avec le froid cheveux electriques et déshydratés j’ai fait un masque de lait de coco pendant 6h hier cheveux tous doux et hydratés mais démangeaisons de dingue aujourd’hui… j’ai globalement un soucis de pellicules seches et démangeaisons dont je n’arrive pas a me débarasser…le rincage au vinaigre est une cata ça assèche encore plus….que me conseilles tu ? j’ai quand même les racines qui graissent dès 3 ou 4 jours…

    un grand merci !!

    • Lauren
      février 13, 2017

      Coucou Marie !

      En effet le vinaigre peut être asséchant, j’ai exactement le même problème que toi, ça ne me réussit pas du tout !
      Je te conseille d’appliquer un hydrolat apaisant comme l’hydrolat de lavande sur tes racines, ça va calmer les démangeaisons ! Est-ce que tu as beaucoup de stress en ce moment ? Car ça joue énormément sur le cuir chevelu en provoquant démangeaisons et pellicules… En tout cas, l’hydrolat de lavande calme vraiment bien.
      N’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé si tu le testes 🙂
      Bisous !

  • macha2L
    janvier 30, 2017

    ah et je précise que j’ai des démangeaisons que lorsque je ne me sèche pas les cheveux et qu’ils sèchent à l’air libre…j’ai lu plusieurs fois que l’humidité favorise les champignons et autres petites irritations….mais j’ai quand même des démangeaisons avec sèche cheveux (moins fort) …entre la peste et le choléra…

  • Karima
    février 8, 2017

    Coucou laureen j’adore tes cheveux merci pour tout tes conseil et le temps que tu nous accorde à nous transmettre tes informations, aussi très jolie collier ne serai ce pas le swarowski, très bonne continuation et bonne chance

    • Lauren
      février 13, 2017

      Oh merci Karima pour ton adorable message, c’est super gentil ! ♥ ça me touche beaucoup 🙂
      Eh oui c’est bien le Swarovski héhé, tu as vu juste ^_^
      Gros bisous !

      • Karima
        février 14, 2017

        J’ai le même avec les boucles qui vont avec ça fait super classe 😉

  • deborahow
    février 27, 2017

    C’est un beau bilan 🙂
    J’essaie d’espacer son utilisation au maximum pour ma part mais depuis quelques semaines, son utilisation devient de plus en plus rare et c’est vrai que mes cheveux se dessèchent moins 🙂
    Bisous

    • Lauren
      mars 6, 2017

      Merci beaucoup Déborah ! ^^
      Oui le gain de douceur est dingue ! Là j’avoue qu’avec l’hiver j’ai été obligée assez souvent de l’utiliser en racines, mais je continue de le boycotter pour mes longueurs et la différence est énorme… 🙂
      Bisous !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *